Un métier de tous les jours, de toujours, de tous les temps

En tant que professionnels, connaître le marché de la coiffure est primordial. Avec le Groupe VOG construisez votre culture professionnelle !

Savez-vous combien de coiffeurs exercent en France ? Combien de salons de coiffure sont actuellement ouverts ? Combien sont indépendants ou franchisés ? Combien exercent à domicile ?

Les événements incontournables

Vous êtes professionnel de la coiffure ? Découvrez les
événements à ne pas manquer !

Photo : www.unboncoiffeur.fr
La Nuit de la coiffure

c’est le plus grand événement de la coiffure en France. Une expérience stylistique unique pour tous les visiteurs !

Photo : Guillaume Malheiro
Le MCB

faites connaissance avec les dernières tendances, les nouveaux enjeux de la profession, et appréhendez les pratiques innovantes qui vont tout changer !

Le secteur de la coiffure en France en chiffres*:*Chiffres UNEC

La presse professionnelle de la coiffure

Soyez à l’affût de toute l’actualité du métier de la coiffure
grâce à la presse professionnelle.

L’éclaireur

Né en 1909, L'ÉCLAIREUR est une référence des professionnels de la coiffure en France depuis plus de 100 ans ! L'ÉCLAIREUR est un magazine destiné aux professionnels français de la coiffure.

http://www.leclaireurhebdo.com
Biblond

Rédigé par et pour les coiffeurs avec un ton frais et décalé, Biblond est un magazine coiffure de référence.

http://www.biblond.com
Les Echos de la coiffure

Magazine gratuit envoyé dans tous les salons, il se présente comme un outil de travail pour les coiffeurs.

http://www.echoscoiffure.fr
Estetica

Avec 26 éditions à travers le monde, ESTETICA est un magazine de référence du marché de la coiffure. La revue est distribuée dans plus de 80 pays.

http://www.esteticamagazine.fr
Coiffure de Paris

Coiffure de Paris s’adresse au coiffeur professionnel dans sa triple dimension : artiste, technicien mais aussi manager ou chef d’entreprise.

http://www.coiffuredeparis.fr

Les principales institutions de la coiffure en France :

L’Union Nationale des Entreprises de Coiffure
Organisation Nationale de la Coiffure Française
Complémentaire retraite, prévoyance et santé des professionnels de la coiffure

La coiffure à travers les époques

La coiffure est un art qui consiste à harmoniser les cheveux de mille et une façons, coupe, lissage, bouclage, tressage, teinture, pose d’extensions ou encore perruques… Retour sur toutes ces formes à travers les âges.

Dans l’Antiquité

Les cheveux longs étaient symbole de force et de liberté tandis que les esclaves et les prêtres portaient les cheveux courts, d’un côté pour manifester leur soumission à Dieu, de l’autre pour marquer la différence avec les hommes libres.

La Renaissance

L’apparition des premières perruques pour hommes a marqué un grand changement du règne de Louis XIII, arborant çà et là des tailles différentes au cours du temps. La profession de coiffeur apparaît au XVIIe siècle et se développe grâce aux perruques, très en vogue à cette période.
Au XVIIIe siècle, la coiffure devient un art à part entière. Les coiffeurs de Marie-Antoinette deviennent des grands noms et l’un d’eux, crée une « Académie » dont la scolarité dure trois ans. Les modèles coiffés arboraient alors leur style dans les endroits chics. Selon Edmond de Goncourt, on évalue à cette époque 1 200 coiffeurs exerçant à Paris. Les coiffeurs-hommes sont très à la mode et peuvent exercer, en portant leur épée.

L’époque contemporaine :

Napoléon repris la mode des cheveux court et celle-ci n’a plus quitté l’homme jusqu’à aujourd’hui. Hormis certains retours vers le cheveu mi-long, l’homme du XXe/XXIème siècle arbore une coupe courte. La femme, porte les cheveux longs, symboles de féminité et de puissance mais aussi la coupe garçonne par moment, elle est libre de changer de tête à tout instant, selon la mode et ses envies.

La coiffure et la mode au XXe siècle

La coupe garçonne a été adoptée par bon nombre de femmes pendant les années folles. Des artistes de cabarets outre-Atlantique arborent des coupes courtes qui servent de modèles. Coco Chanel est l’une des premières à couper ses cheveux à la garçonne.

Dans les années 1940,

les femmes sont très coiffées : ondulée ou crêpée. La mode à la « coque » sur le devant du front. Par la suite, elles attachaient leurs cheveux car « c’était plus pratique en période de guerre ».

Dans les années 1960,

la femme recherche le volume et décide d’assouplir sa permanente. C’est ainsi que naît la « choucroute » à la Brigitte Bardot, où les mèches sont enroulées dans des bigoudis avant d’être séchées.

Les années 1970

marquent la période Woodstock où les cheveux se veulent bouclés. La boucle est vive, longue et séchée au doigt. Les lampes infrarouges remplacent les casques dans les salons de coiffure. Les professionnels s’attardent alors sur le rôle de la coiffure, à savoir : épouser le visage et la silhouette des femmes.

Les années 1980

font entrer un mouvement punk et disco dans la coiffure des femmes. Fini les boucles dessinées, l’heure est au volume, au gonflant. La majorité des coiffures de l'époque s’inspiraient des séries télévisées telles que Dallas ou Dynastie.

Les années 2000,

marquent l’arrivée de coupes plus libres, plus effilées. On déstructure, on texturise, on fixe les mèches pour donner un effet coiffé-décoiffé très apprécié à l’époque.

Et aujourd’hui ?

Retrouvez toute les tendances et les dernières collections sur vog.fr, tchip.fr, shampoo.fr

La législation du métier :

Impossible d’exercer le métier de coiffeur sans diplôme ! 

La loi n° 46-1173 du 23 mai 1946, modifiée par l’Ordonnance 2004-279 2004-03-25 art. 2 1° JORF, le 27 mars 2004, qui réglemente l’accès à la profession de coiffeur prévoit que : « Toute entreprise de coiffure et chacun de ses établissements sont placés sous le contrôle effectif et permanent d’une personne professionnellement qualifiée ».

Autre réglementation en vigueur sur le métier de la coiffure

  • Thème : permanente > Loi du 17 mars 1949 modifiée en 1985 puis en 1990.
  • Thème : coloration > Loi du 16 février 1951 modifiée en 1977 puis en 1988.
  • Thème : hygiène > Loi du 4 août 1955 modifiée en 1978.
  • Thème : produits cosmétiques > Loi du 10 juillet 1975.

Pour consulter le détail des lois du marché de la coiffure, rendez-vous sur www.legifrance.gouv.fr

 

Convention collective de référence des métiers de la coiffure

Coiffure et professions connexes – Brochure n° 3159 Convention collective nationale de la coiffure et des professions connexes du 10 juillet 2006. Etendue par arrêté du 3 avril 2007 JORF 17 avril 2007.

La convention collective est disponible sur www.legifrance.gouv.fr